Epilation au laser

Epilation définitive pour les femmes

Qu’est-ce que l’épilation laser ?

Comme l’épilation électrique, l’épilation laser repose sur l’élimination du poil à sa racine, par destruction du follicule pileux.

C’est la chaleur produite par le laser qui va épiler en détruisant les follicules.

La technique laser permet une thermo-coagulation puissante et profonde du bulbe pilaire.

Cette coagulation de la racine du poil va permettre l’épilation définitive (ou très durable) de la zone traitée. Les poils détruits ne repoussent, en principe, pas.

 

Epilation laser pour qui ?

Presque toutes les zones peuvent être épilées au laser.

Les meilleurs résultats sont obtenus sur les poils foncés.

Les poils blonds, blancs, ou roux ne « répondent » pas  car ils captent peu la lumière du laser. Ainsi, recevant moins la chaleur, ils ne sont pas détruits.

Des précautions supplémentaires doivent être prises avec les peaux mates ou métissées. De même, le bronzage contre indique momentanément le traitement. 

 


Quelles sont les contre-indications de l'épilation laser ?

- Le bronzage (même légèrement)

- Les poils blonds, blancs et roux

- L’herpès dans la zone de traitement.

- Les traitements médicaux photo-sensibilisants (antibiotiques spécifiques, Roaccutane…)

- Les personnes diabétiques, épileptiques, cardiaques.

- Les personnes atteintes d’une maladie du sang.

- Les personnes atteintes de cancer.

- Les infections, maladies et lésions cutanées.

- Les peaux sèches et sensibles.

- La grossesse et l’allaitement

- Crème ou huile photo-sensibilisant 

- Les personnes photosensibles

- Les personnes sujettes aux cicatrices chéloïdes.

- Application d’huiles essentielles (15 jours avant la séance) 

- Implants métalliques sur la zone à traiter (broches, vis…) 

- Appareils dentaires métalliques sur les dents (pour l'épilation du visage).

- Tatouages – Maquillage permanent sur la zone à traiter.

- Sauna, hammam, gommage.

- Les personnes mineures

 

Enfin, le bronzage est l’ennemi de l’épilation laser, à éviter au moins un mois avant, et un mois après le traitement des poils par laser puisqu’en augmentant la quantité de pigments dans la peau, il peut conduire à des brûlures (exposition au soleil mais aussi cabines UV).


Comment se préparer au traitement ?

Avant votre rendez-vous, vous devrez vous soumettre à une consultation médicale comprenant un examen diagnostique des zones de peau à traiter avant toute première prestation d'épilation à la lumière pulsée intense ou au laser.

Il est possible d'appliquer une crème anesthésiante une heure avant votre rendez-vous (à recouvrir d'un film plastique), surtout pour les zones plus sensibles comme les aisselles et le maillot.

Vous pouvez vous faire prescrire une crème anesthésiante (EMLA) par votre médecin, ou en acheter une sur internet : Dr. Numb

Il ne faut pas s’épiler à la cire, à la pince, à l’épilateur et ne pas faire de séance d‘électrolyse (épilation électrique) sur la zone du traitement, au moins 4 semaines avant la séance.

Il est recommandé de se raser 48h avant la séance à l’aide d’un rasoir uniquement, pas de cire, pas de crème dépilatoire, ni d’épilateur électrique !

 

 

Après le traitement 

Effets normaux après traitement :

Apparition autour de chaque poil d’œdèmes (gonflements) qui persistent quelques heures : c’est une preuve d’efficacité.

Rougeurs, gêne ou sensibilité de la peau persistant de un à trois jours.

 

Effets secondaires fréquents et transitoires :

Sensation de brûlure intense : effet bénin si vous appelez le médecin et si vous suivez scrupuleusement sa prescription pour éviter toute complication (interdiction du tulle gras…).

Ces brûlures courantes (1er et 2nd degré superficiel) soignées sans délai n’entrainent jamais de cicatrices mais entrainent :

– des dépigmentations, si vous avez la peau claire : elles disparaissent après quelques jours d’exposition solaire.

– des hyperpigmentations, si vous avez la peau mate : elles disparaissent en 6 à 18 mois, rarement plus.

Démangeaisons : effet dérangeant qui régresse en quelques jours. Appelez le médecin pour les traiter si elles vous gênent.

Hématomes (bleus) : régressent spontanément. Peuvent traduire un trouble de la coagulation ou la prise d’aspirine,

Veine qui devient dure, jaunâtre et douloureuse (paraphlébite) : effet considéré comme anodin, mais il faudra réduire les doses pour l’éviter. 

 

Effets secondaires rares et permanents :

Le laser est dangereux pour les yeux : ne retirez jamais vos lunettes ou protections oculaires sans autorisation préalable.

Cicatrices : nous en observons dans 1 à 2 cas sur 10 000. Elles résultent soit d’une brûlure du 2nd degré profond causée par une erreur humaine, soit de la complication d’une brûlure superficielle mal soignée ou soignée trop tard. 

Tout effet secondaire post épilation laser doit être immédiatement rapporté pour vous donner les traitements adaptés.

 

Pendant les 5 jours suivant chaque séance, ne pas prendre le bain ou douche trop chaude, ne pas faire de massage sur la zone traitée, et éviter le sport..

Pas d'exposition au soleil durant au moins 4 semaines, nous vous demanderons d’appliquer une protection solaire intensive d’indice SPF 50 sur les zones exposées à la lumière du jour, car cela peut vous provoquer des taches pigmentaires.

Appliquer une crème hydratante sur la zone traitée durant les 2 semaines qui suivent chaque séance.

Quel est le nombre de séances à prévoir et à quelle fréquence ?  

Le nombre de séances dépendra de la zone à épiler, du phototype et du taux de pilosité du patient. 

Cette technique ne fonctionne que sur les poils en phase de croissance, soit environ 20 % des poils du corps à un moment donné.

Entre 5 et 10 séances de 20 à 60 minutes chacune sont donc souvent nécessaires pour venir à bout de tout le capital pileux selon la zone.

En fonction de la zone traitée en du nombre de séances effectuées, une durée de 6 à 10 semaines entre chaque séance doit être respectée.

 

Comment enlever les poils après épilation laser ?

Après votre séance vous vous attendez certainement à voir vos poils disparaître dès la fin de la dernière séance. Au risque de vous décevoir, ce ne sera pas le cas et ce ne sera pas parce que votre centre d’esthétique aura mal fait son travail. En effet, bien que les poils aient été traités par le laser, ils mettront entre 2 et 3 semaines avant de tomber naturellement.

Quelques jours après la dernière séance d’épilation laser, les poils remontent vers la surface de l’épiderme, ce qui peut vous conduire à penser qu’il repousse. Ce n’est pas le cas, il s’agit simplement du processus naturel de la peau qui rejette progressivement le poil mort.

Il est aussi possible de raser les poils quelques jours après une séance pour un effet immédiat.

Au fur et à mesure des séances successives d’épilation, la pilosité devient de plus en plus fine et clairsemée.

 

Cycle du poil et séances d’épilation laser

Tous les poils ne poussent pas en même temps et vous ne voyez en réalité qu’une partie de vos poils.

L’autre partie est en phase de repos qui peut durer jusqu’à plusieurs mois.

On distingue trois phases dans le cycle pilaire :

Phase anagène : c’est dans cette phase de croissance du poil (2 à 6 ans pour chaque poil) que l’épilation laser est la plus efficace car c’est lorsque la racine est chargé de mélanine, ce qui permet au laser de bien délivrer la chaleur sur le bulbe pilaire.

Phase catagène : c’est le début de la dégénérescence du poil (2 à 3 semaines). Déjà, une séance d’épilation laser est inutile. 

Phase télogène : dans cette partie du cycle, l’épilation laser est complètement inutile. Le poil est mort et reste en place un certain temps ou tombe. Cette phase de repos peut durer plusieurs mois voire plus d’1 an.

Il se prépare un nouveau poil qui prendra la place du premier.



Quelle que soit la technique d'épilation définitive choisie, « une fois les séances terminées, aucun poil ne repousse dans la majorité des cas ».

Cependant, dans certaines zones hormono-dépendantes (les lèvres, le menton, le bas du ventre, le maillot, ou la poitrine), un plus grand nombre de séances peut être nécessaire.

Toutefois, il est possible que certains poils repoussent quelques années plus tard, notamment dans ces zones. En effet, il arrive que certaines cellules échappent à la destruction et puisse refaire des poils par la suite. Raison pour laquelle on parle d’épilation longue durée, et non définitive.

Il est aussi constaté que dans 1% des cas, l’épilation laser n’est pas définitive, ni efficace et ceci sans explication connue.

Pas de séance pour les mois de juillet et août.

 

Si vous partez au soleil, il est obligatoire de mettre une protection solaire indice 50, car le soleil est fortement déconseillé durant les 4 semaines qui suivent une séance.

Ne pas venir avec des enfants en bas âges, car vous ne pourrez pas vous en occuper, et votre technicienne non plus. Cela évitera également de déconcentrer votre technicienne pendant votre séance d'épilation.

Tarifs pour une séance

1ère séance, diagnostic et test obligatoire 40€ 15 min
Lèvres ou menton 40€ 10 min
Joues 50€ 15 min
Décolleté 120€ 30 min
Aisselles 50€ 15 min
Maillot échancré (je ne fais pas de maillot intégral) 70€ 20 min
Ventre (ligne du nombril) 40€ 15 min
Ventre OU bas du dos 70€ 30 min
Mains OU pieds 40€ 15 min
Avant bras et mains 80€ 30 min
Bras entiers 130€ 40 min
Demi jambes + genoux 130€ 40 min
Cuisses + genoux 130€ 40 min
Intérieur OU arrière des cuisses  90€ 20 min
Jambes entières 200€     1h15